Urgences en situations sanitaires exceptionnelles

L’article 223-6 du code pénal précise que « quiconque s’abstient volontairement de porter à une personne en péril l’assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours, sera puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75.000 euros d’amende ».  Cette obligation d’agir est rappelée dans le code de la santé publique dans les articles R.4127-205, R.4312.-7 et R.4321.60.

Avec le dispositif ORSAN (Art.L.3131-11 du CSP), l’État renforce sa capacité à répondre aux situations sanitaires exceptionnelles (SSE) en adaptant les parcours de soins des patients et en déterminant les mesures urgentes nécessaires pour garantir une continuité de système de santé. Ce dispositif d’organisation du système de santé en SSE est élaboré par les agences régionales de santé et mis à disposition des préfets. L’article L.3131-8 du code de la santé publique précise que les représentants de l’état peuvent requérir le service de tout professionnel de santé, et ce, quel que soit son mode d’exercice.

Ainsi, la mise en œuvre de moyens de protection s’avère primordiale. Votre activité assurée, vous serez capable, dans le cadre de vos compétences respectives, de garantir une prise en charge efficiente, non seulement des victimes, mais aussi de tous les malades qui solliciteraient la mobilisation des équipes mobiles d’urgence déjà engagées sur d’autres terrains d’opération.
Les chances de survie des victimes et des malades dépendront, entre autres, de votre capacité à réaliser un bilan le plus précis possible, et ce, avant de commencer toute prise en charge.

La pratique clinique est la base de notre stratégie pédagogique. Avec Kojo’Sim, le Kojo’BleedingKit et le Kojo’EmergencyBag, vous vous sentirez plus serein lorsque vous serez confrontés à des situations sanitaires exceptionnelles.

  • Les obligations médico-légales des professionnels de santé
  • Les moyens de protection et les dégagements d’urgence
  • L’alerte : transmettre un bilan efficient
  • L’inconscience et le score de Glasgow (GCS)
  • Kojo’Sim : Obstruction des voies aériennes
  • Kojo’Sim : Hémorragie
  • Kojo’Sim : Asthme aigu grave (AAG)
  • Kojo’Sim : Arrêt Cardio-Respiratoire (ACR) – La chaîne de survie
  • Kojo’Sim : Décompensation BPCO
  • La suspicion de phlébite
  • La poussée hypertensive
  • La prise en charge initiale du choc anaphylactique
  • Kojo’Sim : Simulations “pleine échelle”
  • Connaître le cadre réglementaire
  • Maîtriser les moyens de protection
  • Transmettre un bilan efficient
  • Optimiser la prise en charge diagnostique et thérapeutique
  • Maîtriser l’évaluation et la prévention des risques
  • Kojo’Docs
  • Kojo’BlendingKit – Damage control
  • Simulateurs QCPR + DSA
  • Kojo’EmergencyBag
  • Kojo’Sim
  • Simulateur patient “haute-fidélité”
  • Fiches Mémos Urgences

N° Action DPC :

52941900009

Modalité d'inscription

Financement :

DPC, Personnel

Nous contacter ?

Vous souhaitez en savoir plus sur nos formations ? N'hésitez pas à prendre attache avec nos conseillers, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos demandes.
Une question ?

Ces formations peuvent vous intéresser