Urgences Vitales Extra-Hospitalière | UVEH

RETOUR À LA LISTE
FORMATION SUIVANTE

N°action DPC : 52941900007 – Formation présentielle – 2 jours

L’article 223-6 du code pénal précise que « quiconque s’abstient volontairement de porter à une personne en péril l’assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours, sera puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75.000 euros d’amende. » Cette obligation d’agir est rappelée dans le code de la santé publique dans les articles R. 4235-7.

Ainsi, la mise en œuvre de moyens de protection s’avère primordiale et conditionnent la prise en charge de l’urgence médicale. Votre sécurité assurée, vous alerterez le SAMU (15) qui déploiera les moyens nécessaires afin de prendre le relais. Toutefois, les chances de survie de la victime dépendront, entre autres, de votre capacité à transmettre un bilan le plus précis possible. En attendant l’arrivée des secours médicalisées, vous devrez être capables de réaliser une prise en charge adaptée à la situation : une obstruction des voies aériennes, une hémorragie, une inconscience, une détresse respiratoire aiguë, un choc anaphylactique, un arrêt cardiaque.

La pratique clinique est la base de notre méthode pédagogique. Avec Kojo’Sim, le Kojo’BlendingKit et le Kojo’EmergencyBag, vous vous sentirez plus sereins lorsque vous serez confrontés à une situation d’urgence vitale ou d’urgence vraie.

Kojo’IOT

Dans le même thème

Plaies et cicatrisation : Innovation dans le management des plaies chroniques

Nos weekend DPC

Weekend DPC – Le Lavandou

Nous retrouver sur les réseaux